Pan pan galères et problèmes

Pannes 2020
Un très bon cru cette année, pour le vin je sais pas, mais pour les pannes c'est certain!


Pour commencer une panne de fatigue...
Bon, arrivés après 2x 1000 km de voiture et une journée de ferry, on reprend possession du bateau avec une grosse fatigue.
Un, mettre l'électricité, c'est pas la bonne prise, où est le tournevis, on a plus l'envie de se poser que de commencer par une galère...
Prise changée, 220V ok, madame suggère un ptit thé, ok, vu la température et une météo à fondue, qu'on n'a pas! on se rabat sur un thé!
Chéri ,j'arrive pas à allumer le gaz... j'essaie, sans dire ce à quoi je pense...
Pas de gaz, bon je sors du bateau pour voir la bouteille de gaz, j'ouvre la vanne et retour en cuisine pour un nouvel essai toujours pas de gaz, putain de cuisinière, pas le moment d'emm.... rien n'y fait, on chauffera le thé au micro-onde.

Demain est un autre jour, on y verra plus clair.
Etant donné qu'ils ont mis le bateau sur un ponton à l'extérieur de la marina, ça chahute et la nuit n'est pas terrible, on fera avec.
Pour le café du matin, changement de bouteille de gaz, il a prévu de la réserve le cap.
Mais... passer d'une bouteille hollandaise à une bouteille norvégienne, donc changement de détendeur, l’Europe des bouteilles de gaz, c'est pas pour demain!
Seulement voilà, le détendeur norvégien  a besoin d'un tuyau plus gros!
Foutu pour le café du matin!
Course dans un magasin de bricolage pour acheter un tuyau neuf.
Bricolage pour adapter le nouveau tuyau, OK on essaie, toujours pas de gaz..... ça fume, (les neurones), On ne s'énerve pas, du moins on essaye, bon, démontage du tuyau d'arrivée du gaz sur la cuisinière histoire de voir si c'est pas bouché quelque part?
Mais là, j'ai des envies de meurtre contre la personne qui a certifié l'installation à Genève et pour des questions de normes, a absolument voulu sertir les tuyaux de gaz, donc galère pour démonter un simple tuyau!
Je massacre le tuyau et peux tester le tuyau de la cuisinière à la bouteille de gaz, C'EST Bouché, enfin une piste!
Et là tout confus et fatigué il ne me reste plus qu'a ouvrir la vanne côté cuisinière, elle était devant mon nez la salope...........
Morale de l'histoire
Bricoler fatigué, tu te passeras de café!
=====================================================================
Problème avec le dinghy.
 Le dinghy a du mou, 2 boudins dégonflés!

Pour gagner de la place à l'intérieur du bateau on commence par sortir ce qu'on peut!
Donc sortie du dinghy et gonflage, pas 2 minutes plus tard le boudin bâbord et le boudin avant sont dégonflés.
Recherche de la panne, je trouve avec de l'eau savonneuse 1 trou, sortie du matériel de réparation colle, rustine XXL et 24H d'attente pour un nouvel essai, délais passé je regonfle, boudin bâbord ok, mais boudin avant toujours pas gonflé, (je croyais naïvement qu'il y avait communication entre eux)
Rebelote, je cherche et trouve 2 trous sur le boudin avant, rustine 24h d'attente et regonflage, cette fois c'est ok!
Ils ont des souris trolls dans ce pays?
=====================================================================

Hélice du bateau pas mise
Je vous fais grâce de l'hélice que le chantier a oublié de remettre.... avant la mise à l'eau
(non c'est pas la faute du cap. la mise à l'eau s'est faite en notre absence, le Corona est passé par là.
=====================================================================
Fuite eau pompe à eau moteur
Après une journée de navigation je vérifie le moteur, fuite d'eau sous le moteur, panne du joint d'étanchéité de la pompe  de refroidissement qu'il faut changer.
Panne connue, j'en profite pour changer l'impeller et c'est ok.
=====================================================================
Panne de l’éolienne.
Elle tourne, fait de l'électricité, mais ne se met plus dans le lit du vent!
l'axe horizontal est grippé, pas aisé de réparer ce truc-là, bon une bonne dose de WD40 et le problème est résolu, pour l'instant.
=====================================================================
Panne d'eau chaude... 
Défense de rire... à Hardstad, escale de quelques jours pour bricolages et attente de nouvelles du voilier, on en reparlera plus tard!

Nous avons un chauffe-eau de 60 lit., l'eau est en principe chauffée par le refroidissement du moteur, mais après 2 jours, l'eau est froide, mais si on est à quai avec du 220V, on peut chauffer l'eau aussi.

J'enclenche le disjoncteur du chauffe-eau et partons en course...
Retour au bateau j'ouvre l'eau du robinet et  la cuisine se transforme en locomotive à vapeur, surpression, j'ouvre à fond pour faire chuter la pression, mauvaise idée, le robinet avec douchette explose et traverse le carré C'est cap Canaveral! Il n'a pas supporté la température, le plastique est déformé!!! Le bateau se transforme en hammam, j'essaie de gérer le problème en mixant avec de l'eau froide, mais ça craint, je me demande combien de temps ça va durer.
Le thermostat à  probablement déconné, encore un truc à réparer!

Le lendemain shopping et achat d'un nouvel embout, retour au bateau... pas compatible!
Re shopping et on achète l'ensemble avec mitigeur, la classe.
Installation... pas compatible, C'est vrai, on n'est pas dans l'Europe, diamètre de la base trop petit, ou trou trop grand, donc bricolage pour finir par une installation acceptable.
=====================================================================
Pannes pilot auto.
Arrivée à Finnsnes, avons rendez-vous avec le voilier pour réparer la trinquette qui est décousue au niveau de la bande de protection UV,
1 mille avant l'arrivée le pilote auto se déclenche avec un message d'erreur, je passe en manuel.
Bizarre, j'ai de la peine à barrer il y a un point dur à la position du milieu, de plus le vent se lève lors de l'approche de la marina. J’enclenche le propulseur d'étrave , je le teste,il fonctionne mais n'a pas d'effet!
En résumé, du vent de travers, le propulseur qui déconne et la barre qui bloque, ça promet.
Coup de bol, il y a une place droit devant nous et le vent nous pousse dessus!
On s'en est sortis! notre ange gardien a bien bossé!
Le lendemain, plongée, j'enfile la combinaison, plus mise depuis..... 15-20 ans.
Comme je n'ai pas changé, ça doit le faire? Contorsions pour enfiler la partie basse, ça déborde (je dirais pas quoi), mission impossible pour la parie haute.
Reste plus qu'à... 14 deg. l'eau, courage, un moignon d'algues bloque le safran bâbord ce qui explique que le pilote auto se soit mis en grève!
Reste le propulseur, putain qu'il est loin, ce propulseur, surtout dans de l'eau à 14 deg.
Finalement les algues dans le propulseur sont parties je ne sais pas comment.
Il va falloir voter un crédit combinaison XXL, (xxl pas le crédit)
=====================================================================

Problème avec le 2ème réservoir d'eau (160lit.)
Il  a des fuites, il faut colmater au sicaflex.
Démontage,contorsion, et un tournevis égaré dans les fonds du bateau, pas encore retrouvé.

ça fuit, démontage et une bonne dose de sicaflex pour étanchéifier le tout.
=====================================================================

Fuite d'huile ...
Je cherche, nettoie chaque matin et contrôle le soir, elle est où cette garce de fuite, yen a partout!
Après plusieurs jours de navigation, je trouve, c'est le joint de la pompe à eau (encore elle) côté moteur qui fuit!



=====================================================================

Fuite de diesel!
En Bretagne (au Belon) il a fallut accéder au réservoir de diesel pour nettoyer les saletés du diesel acheté en Espagne Grrrrr.
Mais dans la précipitation du remontage un manque de sikaflex au niveau des vis de fixation de la trappe de visite
Et donc fuite de diesel quand on remplit à raz bord le réservoir diesel.
DONC Redémontage pour remettre du sicaflex et de nouveaux écrous autobloquants Et de nouvelles rondelles.

Pas très joli, mais efficace.
=====================================================================

Panne d'arrivée d'eau des toilettes.
Plus d'eau de rinçage... corrosion au niveau de l'électronique de commande de la pompe à eau de mer.
Changement des câbles et sertissage en règle et c'est ok.

=====================================================================

Panne de l'armoire basse de la cuisine.
En voulant tester le dessalinisateur, j'ouvre la porte d'accès, elle me reste dans les bras!
Mauvais choix du type de charnières, rouille et charnière cassée.

Mauvais travail du cap. constructeur qui par fainéantise, n'a pas pris soins de mettre des charnières inox 
=====================================================================

Panne du chauffage wallas
Bizarre, un matin le chauffage ne démarre pas, message d’erreurs "flamme out" et fumée à l'échappement.
Redémontage du plancher pour accéder encore une fois à la trappe d'accès au réservoir diesel!
Je cherche et trouve de la saleté dans le tuyau de transfert du diesel en direction du chauffage, donc l'arrivée du diesel à l'unité de chauffage est chaotique, donc le chauffage s’éteint.
 
Dans la foulée remplacement du filtre, prudent le cap. il a des pièces en stock!
=====================================================================